Les moutons sont en ville

Publié le par Cécile

Les moutons sont en ville

Demain le Maroc fête l'Aid al Adha. Les moutons sont à l'honneur. Dans la ville les troupeaux ont fleuri, un par ci, un par là... La population des ovins s'est étendue de plus en plus sur le bord des routes parmi les bottes de paille. Même dans la résidence où j'habite en plein centre ville d'Agadir je peux entendre les animaux bêler de temps en temps. Je n'ai réalisé qu'hier matin pourquoi des hommes sur le bord de la route aiguisaient de longs couteaux. Ils actionnent adroitement des meules avec une jambe et affutent les lames dessus.

Les jeunes de Khoutwa attendent avec impatience ces moments de fête. 

Les moutons sont en ville
Les moutons sont en ville

En France cette fête est parfois désignée de manière inappropriée comme etant la "fête du mouton".

Cette fête commémore la force de la foi d'Ibrahim symbolisée par l'épisode où il accepte de sacrifier, sur l'ordre de Dieu, son fils Ismaël. Mais Dieu envoie l'archange Gabriel (Jibril) qui, au dernier moment, échange un mouton contre l'enfant. Le mouton servira d'offrande sacrificielle. En souvenir de cette dévotion à son Dieu, les familles musulmanes sacrifient un mouton (parfois une chèvre, une vache ou un chameau). Le mouton doit être tué d'une manière parfaite, avec un couteau parfaitement aiguisé. La viande du sacrifice doit être mangée. Il faut en offrir à ses proches, ses voisins, ses collègues et aux pauvres.

Ces pratiques religieuses sont très importantes pour les musulmans. Le sacrifice doit être accompli par un homme en état de purification rituelle et l'abattage doit suivre une procédure bien établie. Il doit se faire par égorgement. Il n'est pas permis d'étourdir préalablement la victime ni de la tuer en lui tranchant la nuque car de cette façon il est estimé que la bête ne se videra pas complètement de son sang.

Les moutons sont en ville
Les moutons sont en villeLes moutons sont en ville

Nous fêtons cela dans le local de Tikiouine avec le garage qui lui est accolé que l'on nous prête. Trois jeunes, qui font partie du programme de reinsertion avec SOS Village, ont  travaillé d'arrache-pied pour que tout soit prêt en temps et en heure. Cela fait quatre jours que je passe la journée avec eux. Jeudi nous avons joué a des jeux de société que j'ai ramené de Nantes. Mais vendredi nous avons passé la journée à trier, plier et mettre en cartons les vêtements venant de différents dons. Il fallait faire de la place pour l'Aid. J'ai été épatée par tant de courage et de volonté. La mobilisation des adolescents n'est pas toujours chose simple. Mais là  les jeunes ont travaillé sans relâche.

Samedi matin... aménagement du garage, nettoyage du frigo qui n'avait pas servi depuis des mois, laver les sols, préparer les repas... beaucoup d'énergie déployée, pas une seule fois je ne les ai entendu se plaindre. Il a fallu que je me cramponne à mon éponge pour qu'on me laisse faire quelque chose !

 

Les moutons sont en villeLes moutons sont en ville

Aujourd'hui nous sommes dimanche. Les rues sont maintenant presque vides. Les moutons sont entrés dans les maisons, les garages, montés sur les terrasses des toits... d'où  ils ne sortirons pas vivants.

Bonne fête de l'Aid à  toutes et tous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article