Préparatifs à la sortie

Publié le par Cécile

Préparatifs à la sortie

A mon arrivée dans le parc où les enfants se regroupent pour la maraude je suis reçue comme une reine "Madame Cicile ! Madame Cicile !" tous me sautent dessus "Madame Cicile ! Madame Cicile !" Ils m'attendent depuis trois mois. Surtout Brada qui comptait les jours. Il fait la police et les repousse comme il peut et avec colère. Je les stoppe tant bien que mal. Finalement ils retournent à leur chahut plus ou moins agressifs.

Nabil est content que je le reconnaisse. Moustapha est excité, mais pas drogué car plein d'espoir de participer à la sortie du lendemain. Il saute partout, interpelle les autres. Mimid a été clair pas de sortie possible pour ceux qui ne respecteront pas l'abstinence de colle dès ce soir.

Il leur demande de se ranger le long du mur et leur expose le programme. Il insiste bien sur l'importance de ne pas sniffer la colle et se tenir tranquille toute la journée du lendemain.

Préparatifs à la sortie

La plupart écoutent Mimid attentivement. Les autres sont trop drogués.

Mimid doit choisir 15 enfants parmi ceux présents. Ceux qu'ils estiment être capables de se tenir à carreaux le lendemain. Abdelhak m'éloigne pour ne pas me voir fondre en larmes. On attend que les "elus" arrivent et ils sont installés dans les trois voitures. Un des enfants qui n'a pas été retenu proteste violemment mais il tient à peine debout... 

Préparatifs à la sortie

Les jeunes vont passer la nuit au local pour être prêts dès le réveil le lendemain. Première étape se laver. On les emmène dans une salle d'arts martiaux et de kickboxing dont le propriétaire veut bien prêter les douches.

Ils se jettent sur les sacs de frappe, sautent, courent et crient partout. Le prof leur fait faire quelques exercices. Ils sont heureux comme tout.

Préparatifs à la sortie
Préparatifs à la sortiePréparatifs à la sortie

Brada se tient à distance de moi. Il me scrute. On dirait qu'il n'ose pas venir me voir. Nabil lui vient tout le temps me serrer la main "Bonjour Cicile ! La bas ?".

Un jeune que je n'avais pas rencontré jusqu'à présent est curieux. Jaafar vient à ma rencontre et me demande de le prendre en photo puis de les lui envoyer sur Facebook. Tout fier il me montre son compte sur le portable du prof de sport. Je suis surprise de trouver les photos d'un enfant souriant, au soleil, devant la plage à Agadir. Il est avec son cousin me dit-il. Je lui demande si il a une famille, s'il a été à l'école. Il me répond que oui. "Pourquoi es-tu dans le rue, alors ?" Il me fait le geste du chiffon sous le nez et me dit "la colle". Je mets mon doigt sur ma tempe et lui fais le signe qu'il est fou. "N'importe quoi !!!" Il me regarde la mine coupable (j'apprendrai par la suite qu'il a quitté son foyer et son père à la suite du décès de sa mère).

Préparatifs à la sortie
Préparatifs à la sortiePréparatifs à la sortie

J'ai retrouvé Hasna, Nourdinne, Kamillia, les bénévoles qui tiennent le rôle d'éducateurs avec les jeunes la plupart du temps. Ils prennent en charge les douches. 

Les jeunes se sont déshabillés et ont rangé leurs vêtements sales dans des sacs. Une fois propres ils vont enfiler des survêtements tout neufs.

Ils passent les uns après les autres. C'est long... Moustapha et Brada s'endorment par terre en attendant leur tour. Ala vient me voir pour que je lui soigne le vilain bobo qu'il a à la lèvre inférieure. Il s'est battu !

Préparatifs à la sortiePréparatifs à la sortie

Une fois qu'ils sont tous propres et habillés nous rangeons les affaires et nettoyons les douches. Nourdinne est épuisé. Nous remontons tous dans les voitures et nous rendons au local à Tikiouine où, exceptionnellement, ils vont pouvoir dormir.

Je joue avec les enfants qui sont dans la voiture. Ils rient de ma pitoyable prononciation et me font répéter.

Arrivés au local nous les faisons tous entrer dans la pièce du fond qui sert de classe aux enfants du quartier qui viennent pour le soutien scolaire. Y sont installés pour l'occasion plusieurs couvertures en guise de matelas et avec d'autres pour se couvrir. Les jeunes ont faim. Moustapha, notre chauffeur, va leur chercher du pain.

Pas besoin d'être bercés, ils s'endorment paisiblement...

Préparatifs à la sortiePréparatifs à la sortie

Publié dans Mission solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article