Au boulot !

Publié le par Cécile

Au boulot !

Je suis attendue ! Les amis sont à à l'aéroport ! Agadir me revoilà ! Je suis vraiment heureuse de retrouver le sol marocain. Depuis mon premier séjour en 2014 avec Jean-Luc et les enfants, le Maroc est devenu peu à peu mon deuxième pays.

Je ne viens plus pour le tourisme. Mon engagement pour la cause des enfants avec l'association Khoutwa est sollicité pour mon « expertise » dans le domaine de l'enfance et de la formation. J'ai proposé pendant mon séjour d'animer différents ateliers.

Au boulot !Au boulot !
Au boulot !

Dimanche au sot de l'avion, première réunion chez Souad et Abdelak. Quel va être le plan des deux semaines ? Comment inscrire les formations proposées dans le cadre de la table ronde organisée par l'association sur le thème de l'enfance (plusieurs figures importantes concernées par le sujet seront présentes) ? Nous convenons de deux soirées la première semaine pour les membres de l'association et les sympathisants sur le thème de « La pédagogie comme base d'intervention en accompagnement social » ; d'une intervention introductive à la table-ronde sur le thème des « Paradoxes de l'adolescence » (que je vais mettre en lien avec les enfants en situation de rue) ; puis deux jours ouverts à tous les travailleurs sociaux des autres associations concernées par le sujet : « Accueillir et accompagner les familles vulnérables ».

Au boulot !
Au boulot !Au boulot !
Au boulot !Au boulot !

Le bureau de Mimid est partout où il se pose avec son téléphone à l'oreille. C'est à dire partout et à tous moments : dans le local de l'association à Tikiouine, mais aussi sur la route dans l'Unité mobile, sa voiture, chez lui en journée, la nuit, le week-end, à la terrasse des cafés… Et cela fait huit ans que cela dure et qu'il n'a pas pris de vacances. Je ne l'ai jamais vu soupirer face à la tâche. Avec Karima, bénévole, dès le petit déjeuner du lundi matin : au boulot !

Au boulot !Au boulot !

Je participe à plusieurs tâches, plusieurs occupations, plusieurs rencontres toutes aussi importantes et intéressantes pendant ce séjour :

- recherche de locaux pour le centre d'accueil de jour, d'un camping-car comme deuxième unité mobile pour les maraudes, rencontre d'un potentiel financeur allemand et rédaction du projet

- accompagnement d'une mère célibataire avec ses six enfants pour son relogement

- accompagnement d'un jeune déscolarisé auprès de l'administration de l'éducation nationale, accompagnement d'une jeune fugueuse dans un centre d'accueil, recherche de documents permettant de faire des papiers d'identité à deux jeunes de la rue

- plusieurs réunions de travail avec les membres du bureau de l'association

- rencontre de la présidente et du directeur de l'association Alhi à Taroudant

Au boulot !Au boulot !
Au boulot !
Au boulot !Au boulot !

Les préoccupations de l'association tournent principalement autour de l'acquisition d'un local pour l'accueil de jour des jeunes. Rien ne s'est encore débloqué depuis le 23 août (voir l'article « Consternation »). Mais nous ne baissons pas les bras. Pendant mon séjour je participerai à cette recherche activement.

Publié dans Mission solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article