Les enfants en situation de rue

Publié le par Cécile

Les enfants en situation de rue

Selon l'étude de l'Unicef (2015) le nombre d'enfants vivant et travaillant dans les rues est en augmentation au Maroc. Il est difficile de connaître leur nombre exact car ceux-ci changent souvent de ville ou de région. Ils ont entre 6 et 18 ans. Ce sont des jeunes enfants qui ont moins de 11 ans que l’on retrouve en majorité dans les rues. La tranche d’âge entre 6 et 10 ans est la plus représentée en 2015 chez les garçons, alors que pour les filles c’est plutôt la tranche d’âge entre 11 et 15 ans. Ils viennent vers les grandes villes pour fuir la misère des bidonvilles où ils vivaient avec leur famille. D'autres quittent les zones rurales en espérant trouver un emploi et des conditions de vie meilleures. Les classes ouvrières défavorisées et la crise économique poussent les parents à travailler longtemps et parfois loin. Les enfants sont livrés à eux-mêmes et finissent par fréquenter la rue de façon épisodique au début, puis régulièrement, pour finir par y vivre en permanence.

Ils ne sont pas scolarisés, ne l'ont peut-être jamais été et sont analphabètes. Une bonne partie d'entre eux fument et/ou son toxicomanes. Leurs histoires sont aussi singulières que tragiques.

 

Les enfants en situation de rue
Les enfants en situation de rue
Les enfants en situation de rue

 

Les enfants sont battus et torturés : brûlures, confinement, enchaînement, coups entraînant des fractures, etc.

Les enfants sont issus de familles éclatées, recomposées, ou avec des parents alcooliques ou toxicomanes ou seulement démissionnaires.

Les enfants ont une mère célibataire, le fait que ces femmes sont de véritables parias de la société marocaine marginalise aussi bien la mère que l’enfant.

Les enfants ont subi des adoptions illégales et découvrent la vérité à l’adolescence. »

Les violences sont fréquentes et parfois très brutales. Ces enfants sont les principales victimes de la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants au Maroc. Et la police n'y est pas étrangère.

Pour eux c'est mieux de vivre libre et de dormir à la belle étoile.

 

Les enfants en situation de rue

Publié dans Les enfants du pays

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article