Non scolarisation et décrochage scolaire

Publié le par Cécile

Non scolarisation et décrochage scolaire

Au Maroc l'âge de l'enseignement obligatoire est fixé de 6 et 15 ans. Mais le taux des enfants non scolarisés et déscolarisés atteint plus d'un million. Les disparités au niveau de l’éducation des enfants et des jeunes restent fortement impactées selon le genre et le milieu de résidence.

En 2012 le taux de non scolarisation pour l’ensemble est de 1,9% (0,8% en zone urbaine à 3,4% en zone rurale). Les taux de déscolarisation sont plus inquiétants : 7% en zone urbaine et entre 10,3 à 19,4% dans les régions rurales. Presque un enfant sur huit décroche de l’école.

Les enfants en situation de handicap et les enfants qui travaillent sont eux aussi privés de leurs droits à l'éducation. L’école marocaine reste, dans une large mesure, un espace de reproduction des inégalités sociales et contribue faiblement au renouvellement des élites.

Non scolarisation et décrochage scolaire

Le programme d’éducation non formelle est un programme national qui représente l'école de la deuxième chance pour la catégorie des jeunes non scolarisés ou déscolarisés, âgés de 8 à 16 ans. Ce programme vise à assurer leur alphabétisation, à leur procurer les connaissances nécessaires pour s'insérer ou se réinsérer dans le circuit classique. Les programmes sont intensifs mais adaptés d'un point de vue pédagogique pour répondre aux besoins et aux difficultés des enfants.

Les mineurs migrants rencontrent de grandes difficultés. Certaines ONG organisent des cours d'arabe pour palier au fait que certains d'entre eux ne peuvent plus être scolarisés dans des centres privés ou informels.

Publié dans Les enfants du pays

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article