Les enfants et la pauvreté

Publié le par Cécile

La pauvreté multidimensionnelle des enfants au Maroc a baissé entre 2001 et 2014. Le nombre d’enfants en situation de pauvreté est ainsi passé de 4,9 millions d’enfants en 2001 à 1,2 millions d’enfants en 2014, soit une réduction annuelle moyenne de 10% à l’échelle nationale.

Selon un rapport de l'Unicef (2015) un cinquième des familles marocaines vit dans la pauvreté. L'accentuation des disparités socio-économiques entre les familles les plus pauvres et les familles les plus riches se renforce. Quand la femme élève seule ses enfants c'est encore plus flagrant. 88% des enfants pauvres résident en milieu rural, et les enfants ruraux représentent 48% de l’ensemble des enfants marocains. Ce sont eux qui souffrent le plus de privations. Ils n'ont pas accès à l'école ni à la formation. Ils ne bénéficient pas de soins quand ils en auraient besoin. Les associations marocaines de défense des droits de l’enfant signalent ainsi que la difficulté d'accès aux médecins et aux hôpitaux demeurent la question la plus préoccupante concernant cette population.

Les enfants et la pauvreté

En 2014 la mortalité infantile et juvénile était encore élevée. Les enfants des zones rurales courent deux fois plus de risques de mourir que les enfants des milieux urbains. En 2012, 25 enfants sur mille mourraient au cours de leur premier mois de vie. L’absence d'un cadre structuré de prise en charge néonatale ainsi que la qualité insuffisante des services de santé pédiatriques constituent les principaux facteurs influents.

Pour échapper à leur condition parfois les enfants fuient les villages reculés dans lesquels ils vivent. Ils espèrent trouver de quoi mieux subsister dans les grandes villes. Malheureusement ils tombent presque invariablement dans les pièges de la rue et de l'exploitation.

Les enfants et la pauvreté
Les enfants et la pauvreté

Publié dans Les enfants du pays

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article